POURQUOI UNE COOPéRATIVE D'AIDE A DOMICILE ?

Au commencement

A l'origine du projet, il y a moi, Elodie. Il y a 10 ans, après une reprise d'étude dans la gestion d'entreprise, j'ai décidé de me tourner vers les services à la personne. Je crois que cela tient à mon empathie, mon écoute, mon optimisme débordant proche de l'utopie. En tout cas une envie profonde de rendre service aux autres et de les aider dés je le peux. Je suis ainsi rentrée un an en stage dans une association d'aide à domicile dans le but, déjà, de créer ma propre entreprise de services à la personne. D'abord aux côtés de bénévoles engagés depuis les débuts de la professionnalisation du secteur, mon attirance a été confirmé. Puis j'ai été salarié et ai découvert l'envers du décor. 

Le passage à l'action est venu de plusieurs constats devenus pour moi inacceptables. Les problèmes rencontrés sont les mêmes au niveau local et au niveau national et constituent aujourd'hui de vrais enjeux de société auxquels nous voulons répondre. 

Des constats tirés de nos expériences

Mal être au travail

Le secteur de l'aide à la personne est en situation de crise financière malgré l'augmentation de la demande. L'argent fini par devenir plus important que les personnes aidées et les salariés. Les salariés sont peu rémunérés, ont des contrats de travail à temps partiel subis tout en devant être disponible pour leur employeur. Ce sont en plus des métiers peu considérés, par les employeurs comme par les bénéficiaires. 

En découle une situation de mal être des aides à domicile, d'où un turnover important et un fort absentéisme. Au final, c'est la qualité des services et les personnes aidées qui en pâtissent. 

Maintien à domicile difficile

Les personnes en perte d'autonomie, que ce soit temporaire ou permanent, peuvent difficilement rester chez elles sans une aide extérieure. Le rôle des aidants est alors essentiel au maintien au domicile. Mais les proches ne sont pas toujours disponibles (ils vivent loin, travaillent, ...), ne sont pas capables d'assumer tous les besoins du malade, ou finissent par s'épuiser. Les personnes touchées par la dépendance se résignent alors à entrer en structure malgré leur souhait de rester vivre dans leur maison. Et quand il n'y a pas de places libres, s'instaure un plan d'aide inadapté à la situation car il n'y a pas de services adéquats. 

Faire vivre nos campagnes

Marie-Noëlle et moi, comme l'ensemble de nos collaborateurs, sont issus du Pays Mellois et nous sommes profondément attachées à notre territoire. Nous avons envie qu'il continue à vivre et à prospérer. En 2020, la population locale sera constituée de près de 40% de personnes âgées de plus de 70 ans. Par manque de travail sur nos communes, les jeunes et les familles ont tendance à se rapprocher des grandes villes pour être près de leur lieu de travail. Quand ils restent vivre en zone rurale, ils passent beaucoup de temps dans les transports. Temps pris sur les loisirs et la vie de famille.


L'envie de changer les choses

Revaloriser les métiers de l'aide à domicile

Tout les spécialistes du secteur, au niveau national et européen, s'accordent à dire qu'il faut prendre soin des salariés du secteur: mieux les former, les accompagner et les rémunérer

Nous voulons aller encore plus loin en partageant avec eux les informations et les décisions de l'entreprise. Nous leur laissons aussi plus d'autonomie pour qu'ils n'aient plus à subir.

Accompagner la mutation des services à la personne

La société évolue et les services doivent changer avec elle pour s'adapter à ses besoins. La priorité des pouvoirs publics est d'accompagner au mieux nos seniors et les personnes en situation de handicap.  Pour cela il faut des intervenants qualifiés et en limiter le nombre.

Un des enjeux principaux est d'accompagner les aidants indispensables au maintien à domicile. 

Participer à l'attractivité du territoire

Pour qu'ils restent vivre ici et profite avec leur famille des bienfaits de ce cadre de vie, nous voulons aider les actifs en leur apportant nos services: ménage, repassage, courses, garde d'enfant à domicile, ...

Nous pensons aussi à ceux qui n'ont pas de travail en créant des emplois près de chez eux et non délocalisables.


Une société coopérative et participative

collaboration coopérative collectif équipe mission sociale

Faisant partie de l'Economie Sociale et Solidaire, c'est tout naturellement que le choix d'une coopérative s'est imposé à nous. Car nos valeurs et la mission sociale de l'entreprise passe avant ses bénéfices, bien que la rentabilité financière soit nécessaire pour assurer sa pérennité. 

La mission sociale du Coocon

Permettre aux habitants des zones rurales,  quel que soit leur âge, de bien vivre à leur domicile et le plus longtemps possible, grâce aux services alternatifs et innovants que nous apporterons. Mais aussi en leur offrant un travail près de chez eux.

Client comme salarié, nous sommes respectueux de votre personnalité, de vos droits et de votre vie privée. 


Crédits photos: mains =puzzle PublicDomainPictures©/linge Congerdesign©/enfant PublicDomainPictures©/grand mère+mains ponce_photography©/ fauteuil roulant Klimkin©/ mains viellard stevepb©/Pixabay

09 83 54 05 19

Accueil téléphonique 

Du lundi au vendredi de 9h à 12h30  et de 14h à 17h30.

 Ouverture au public

Lundi, Mardi, Vendredi & Samedi de 9h à 12h30.

En dehors de ces horaires, sur rendez-vous . 

10 avenue Louis DOIGNON - Apt 2 RDC - 79110 CHEF-BOUTONNE

Livre d'or COMMENTAIRES AVIS LE COOCON

Avec le concours financier de la région Nouvelle-Aquitaine